Prestige






C'est d'Australie que vient cette jolie paire de bas fully fashioned, de la marque vintage "Prestige"







Pour commencer, il y a une jolie boîte gaufrée puis on soulève le papier sérigraphié et voici ces merveilles rétro  !!!
Un revers très travaillé,signature de la marque et liseré ajouré,  un contraste chocolat des coutures avec le coloris taupe des bas... bref des beautés  ! 
Je vous laisse regarder et me dire vos impressions  !!!! 

 






It is from Australia that this pretty pair of fully fashioned stockings, from the vintage brand "Prestige"

To start with, there is a nice box embossed then we lift the silk screened paper and here are these retro wonders!

A very worked welt, signature of the brand and edging trim, a chocolate contrast of the seams with the taupe color of the stockings ... in few words , beauties!
I let you watch and tell me your impressions !!!!










Red Garter belt : Secrets in Lace


 Rouge Baiser

 




 

 

Prestige Limited a été formé en 1922 par George Foletta pour fabriquer de la lingerie de soie .
La société avait acquis Atlas Knitting et Spinning Mills Pty Ltd qui avait été créée en 1920 et a produit "Prestige hosiery" à partir de 1921. Prestige Limited a fusionné avec Holeproof Hosiery Company (Australie) Pty Ltd en 1964. Les deux ont été pris en charge par Pacific Dunlop en 1968. Le nom de Prestige a été abandonné en 1978/79.
George Gotardo Foletta (1892-1973), fabricant de lingerie et de tricot, est né le 30 janvier 1892 à Northcote, Melbourne, le fils aîné des parents nés à l'époque, Henry Gotardo Foletta, un maçon d'élite suisse et sa femme Gertrude, née Bright. Henry a réparé les fortunes ravagées par la dépression de sa famille en commençant une agence de courtage de marchandises de grande valeur ... George a persuadé le conseil démoralisé de se restructurer autour d'une politique de marketing de première qualité. En 1924, lorsque George A. Bond & Co. Ltd (Sydney) a été liquidé, Prestige était à nouveau dans le noir. 

Dès lors, la société est devenue la première tricoteuse australienne à fabriquer des bas de soie fully fashioned, vendant les meilleures marques importées et imposant la domination de Prestige sur le marché local de la lingerie.
Avec l'arrivée du britannique Leslie Gough,   en 1926, Prestige est entré dans sa période de plus grande expansion. En 1933, il faisait son propre fil de soie, s'était diversifié en lingerie et a commencé ses affaires en Nouvelle-Zélande.


Prestige Limited was formed in 1922 by George Foletta to manufacture fine silken hosiery.
 The company had acquired the Atlas Knitting and Spinning Mills Pty Ltd which had been established in 1920 and produced "Prestige hosiery" from 1921. Prestige Limited merged with Holeproof Hosiery Company (Australia) Pty Ltd in 1964. Both were taken over by Pacific Dunlop in 1968. The Prestige name was dropped in 1978/79. 

George Gotardo Foletta (1892-1973), hosiery and knitwear manufacturer, was born on 30 January 1892 at Northcote, Melbourne, eldest son of Victorian-born parents Henry Gotardo Foletta, a stonemason of Swiss extraction, and his wife Gertrude, née Bright. Henry repaired the depression-ravaged fortunes of his family by starting a successful fancy goods commission-agency.....George persuaded the demoralized board to restructure around a quality-first marketing policy. By 1924, when George A. Bond & Co. Ltd ( Sydney) was liquidated, Prestige was back in the black.

About this time the company became the first Australian knitter to make fully-fashioned silk stockings, outselling the best imported brands and giving Prestige dominance of the local hosiery market. With the arrival of British-trained Leslie Gough in 1926, Prestige entered its period of greatest expansion. By 1933 it was spinning its own silk yarn, had diversified into lingerie and commenced business in New Zealand

source : https://victoriancollections.net.au/items/510f97862162ef0f3cafb47b



15 commentaires:

  1. superbe bas bravo l australie il vienne de loin vous les portez avec charme et classe toute votre tenue est parfaite eva merci

    RépondreSupprimer
  2. superbe bas tres jolie ensemble vous portz le tout avec charme et classe c est vraimment vintage merci eva

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci André oui ça c'est vraiment vintage !!!!
      rougebaiser

      Supprimer
  3. hello de merveilleuses photos comme à ton habitude, accompagné par un retour dans le temps. Croisés de dots, s'entrechoquent avec le rouge "Eva" et se mêlent avec Prestige :) et délicatesse précise et parfaite à tout cet ensemble sacrément bien pensé. Talons au top, talonnade et couture qui font écarquiller les yeux. Bravo pour ce si bel article. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci mon Lou ...c est si facile d'être inspirée par ces beautés rétro ... leur histoire est intéressante, c'est pas faute d'avoir fouillé pour la retrouver ^^, je me doutais bien qu'elle t'intéresserait ...
      gros bisoussss

      Supprimer
  4. Chère Miss Eva cette superbe et extraordinaire paire de bas fully fashioned, de la marque vintage "Prestige" sublime vos jolies jambes. J'adore la boite. J'aime l'élégance et le charme de tenue du jour
    Merci pour cette très belle série de photo so Sexy so rouge baiser
    Amitiés
    Benoit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui cher Benoît, je dois avouer que j'adore aussi la boîte ! quel sens du marketing il y avait ds ces années là, packaging et publicités en témoignent !!!
      ravie que cette série vous ai plu, rdv pour la suivante !
      rouge baiser

      Supprimer
  5. Hello Madame
    Tu es décidément au top et à la pointe du tout. Quelle belle trouvaille et quelle belle histoire ! Rien que l'envoie et la présentation sont merveilleux alors j'imagine à porter j'aime beaucoup le filigramme et la couleur. L'ensemble est à la fois super classe pour une soirée et hyper coquin sans doute les dots qui rajoute à tout ce côté là. Moi j'aime beaucoup. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ma chère !!!
      oui une boîte et un emballage merveilleux :-)
      gros bisous

      Supprimer
  6. Un petit coucou dans votre univers ou je vous retrouve avec plaisir , j'aime le style de vos photos avec le clin d'œil rétro et le bon goût qui l'accompagne . Il y a toujours de belles trouvailles et surprises !
    Bien amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ohhhhhhh comme c est chou Alcina d'être venue ici ... merci merci pour ce gentil mot et venant d'une passionnée de nylon et de féminité j'en suis d'autant plus ravie !!!
      de rouges bisous

      Supprimer
  7. Ah les Australiens! N'est-ce pas ce gens qui marchent avec la tête en bas? Mon rêve serait que la Terre soit transparente, puisqu'ils marchent avec la tête en bas, cela veut dire que muni d'un bon téléscope on devrait pouvoir admirer de charmants spectacles sous le jupes de ces dames. La tête en bas, encore une de ces particularités de notre belle langue, tout le monde sait que les bas se mettent sur les jambes, à moins d'aller braquer une banque, mais dans ce cas là pas besoin de porte-jarretelles, cela tient tout seul! Le tête en bas, j'imagine justement celle d'un Anglais débutant dans notre langue comment il va imaginer cela dans son esprit... What?... stockings on the head, they're crazy! Bon en résumé, moi les bas me mettent plutôt la tête à l'envers, encore plus en lisant ce charmant poste. Une histoire de Prestige sans doute! Bisous avec un mail à l'endroit et un mail à l'envers...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comment ne pas avoir la tête à l'envers avec un tel commentaire ? cher boss vs vs êtes surpassé !!!! mille mercis bisous bisous

      Supprimer
  8. Bravo pour cette paire de bas "pépite du nylon"

    Avec de plus un article complet et richement illustré avec tant de détails de volupté.

    Nylonement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quelle nylon volupté ce fût ...hihi ....
      merci bcp
      des bises soyeuses

      Supprimer